L’Académie à la campagne


Loin de Paris et de ses turbulences, l’Académie de Sophrologie Caycédienne de Paris a organisé en juillet dernier dans le petit village médiéval de Chilhac, de nouvelles rencontres sophrologiques sous le nom de l’Académie à la campagne. L’objectif était de faire se rencontrer les personnes en formation et celles déjà formées, dans un cadre authentique.

Jean-Michel Léotoing et Geneviève Lautier, deux enseignants de l’Académie, ont voulu remettre au goût du jour le principe des « Rencontres sophrologiques » qu’ils avaient déjà initiées et co-animées durant quelques années, à Bourges, Annecy et Millau.

Pendant deux jours les 18 participants ont vécu sur un mode phénoménologique et existentiel, avec alternance de pratiques innovantes et de divers échanges. 

L’Académie à la campagne, a été l’occasion de :
  • vivre l’ordinaire sur le mode de l’extra-ordinaire,
  • se poser pour s’accueillir et se recueillir,
  • vivre sa singularité dans la groupéïté, sur un mode autre que celui de la formation,
  • faire de chaque instant un instant précieux,
  • nourrir sa créativité,
  • partager de bons repas,
  • rire comme on n’a jamais ri et pleurer un peu…
 Un réel succès pour cette première édition ! 
Certains ont même déjà retenu leur place pour l’année prochaine.

Quelques phrases résonnent encore…

« À Chilhac, ce soir, la maison se plaint :  » je suis vide, les derniers sont partis ; C’était si bien quand ils étaient là : il y avait de la vie, çà riait, çà pleurait, çà mangeait, çà buvait, çà se sophronisait à tout va : j’étais vivante, j’étais joyeuse…
Pourquoi sont-ils partis, poursuit-elle ? Tu sais, lui réponds-je, leur vie n’est pas ici, ils ne sont que de passage.
Oui, d’accord, reprend-elle, mais qu’allons nous faire, maintenant ?
Eh bien, tout d’abord, nous allons les remercier de leur belle présence, d’être ce qu’ils sont, de ce qu’ils ont partagé avec nous, d’avoir accepté de venir nous voir ; nous allons penser à eux, à elles, nous allons revoir leurs visages, installer dans notre mémoire tous les merveilleux moments que nous avons vécu ensemble. »
Jean-Michel, enseignant

« Cette fois-ci je regarde derrière avec sourire et plaisir. Je sens le vide qui s’est creusé depuis, et qui se comble par les mots que j’écris ici et maintenant. Des mots écrits avec l’harmonie qui m’habite depuis que je me suis ancré sur les terres auvergnates, la confiance que je gagne de jour en jour grâce à la sophrologie, et l’espérance de vous revoir TOUS très rapidement. Pour moi, c’est certain, il y aura un avant et un après Chilhac ! »
Koupra, élève cycle fondamental

« Ce fut un week-end Isocay qui a fait resurgir en moi les moments formidables et parfois incroyables que nous avons vécus et partagés
lors de ces précédentes rencontres et qui m’ont souvent nourrie pendant des mois.
Je suis heureuse que les élèves de l’Académie aient pu vivre cette expérience fondatrice. Cette vivance et celles qui suivront ne peuvent qu’enrichir l’historicité et l’identité de l’Académie. »
Geneviève, enseignante

« Quel bonheur de ressentir et de partager nos humanités ; Le parfum et le goût de vivre dans l’authenticité m’offrent plein de confiance et d’envies.
Être reliés, c’est si bon !
Chacun a nourri la palette des couleurs de la Vie.
Précieuses rencontres gravées dans mon cœur. »
Dominique, sophrologue

Ces journées ont été organisées par l’Association de Sophrologie Caycédienne du Lyonnais sous l’égide de l’Académie de Sophrologie Caycédienne de Paris.

Dans la catégorie "Évènement"

Évènement

Retour sur l'Université d'été de la sophrologie

01/08/2018

Cette année, l'Université d’été 2018 a déménagé sur le très beau site de la Costa Brava, à Sant Feliu De Guíxols en Catalogne. 150 sophrologues caycédiens étaient présents.

Lire la suite
Évènement

Les conférences de l’Académie

29/05/2018

Trouver son école de sophrologie relève d’un véritable parcours du combattant surtout à Paris où pas moins de 17 écoles se partagent la « scène ».

Lire la suite
Voir tous les articles